SHRAER Irene

Informations

SHRAER Irene

Irène Shraer est née à Casablanca et a grandit à Lyon (France), elle a ensuite partagé sa vie entre Paris et Jérusalem (Israël).
Elle a obtenu un DOCTORAT en Littérature française à l'Université de Lyon sur des travaux de traductions de la Bible en français.
Elle a pris l'habitude de dessiner en classes et elle a commencé à peindre...

Irène Shraer est née à Casablanca et a grandit à Lyon (France), elle a ensuite partagé sa vie entre Paris et Jérusalem (Israël).
Elle a obtenu un DOCTORAT en Littérature française à l'Université de Lyon sur des travaux de traductions de la Bible en français.
Elle a pris l'habitude de dessiner en classes et elle a commencé à peindre à l'âge de 19 ans, sans aucune étude spécialisée en peinture, mais elle a travaillé avec des peintres célèbres dans leurs ateliers. Elle a été inspirée par la lumière de Jérusalem.

Peintre et poète, Irene Shraer aborde la peinture comme une prolongation de sa pensée, 
une forme donnée a la conceptualisation du monde et de l'homme
C'est ce qui lui a fait choisir l'abstrait plutôt que le figuratif. 
Parallelèment, elle utilise abondamment la matière pour incarner cette pensée, dont les nuances multiples témoignent de la complexité de la réflexion, toujours en mouvement.

C’est la découverte des paysages désertiques et mythiques de la Judée qui a fait jaillir la matière sur les toiles d’Irène Shraer.
Poète et peintre, Irene Shraer choisit la voix de l’émotion, du sensible, du palpable. Son écriture, comme sa peinture, est toujours en état de choc et fait naître en nous un fébrilement, quelque chose d’enfoui profondément qui soudain perce notre être inconscient.
Ses toiles nous parlent de la réminiscence de l’expérience du désert, lieu de toutes les possibilités et de cette lumière aveuglante du moment de la création. Pour elle, le désert est un lieu ouvert où la parole devient acte, où l’homme, confronté de plein fouet à l’infini, ne peut qu’exprimer son humilité face au Créateur. Il est ce lieu vide où la solitude de l’homme n’existe pas. Un désert évocateur et signifiant étranger au mutisme et à l’inaction. Elle associe le désert à la parole.
Son inspiration a partie liée avec un certain imaginaire juif sans pour autant être une illustration des thématiques propres au judaïsme.

Détails

SHRAER Irene Il y a 10 produits.

Résultats 1 - 10 sur 10.
Résultats 1 - 10 sur 10.