BEN Majda

Informations

BEN Majda

Mejda Benchaabane,

Je suis née et j’ai grandi à Alger (Algérie)

Psycho-clinicienne de formation, Plasticienne de Passion.

Dans tout début de parcours, l’enfance reste cette période clef où se forge tout l’intérêt ; en creusant au plus profond, on se retrouve avec des souvenirs colorés de cet âge où on se veut, désintéressé, les mains dans la peint...

Mejda Benchaabane,

Je suis née et j’ai grandi à Alger (Algérie)

Psycho-clinicienne de formation, Plasticienne de Passion.

Dans tout début de parcours, l’enfance reste cette période clef où se forge tout l’intérêt ; en creusant au plus profond, on se retrouve avec des souvenirs colorés de cet âge où on se veut, désintéressé, les mains dans la peinture et les dessins sur les murs.

Ma première école fut chez moi, avec les précieux conseils de ma maman, puis vient la période où j’ai suivi quelques ateliers au niveau du Musée National des Beaux Arts d’Alger au près de Houadef Djahida.

Du passe-temps à la passion en passant par le vide, creux de l’imagination, chaque marche a dû mener plus haut en laissant derrière elle des empreintes qui témoignent de ces périodes de création compulsive. Ne dit-on pas souvent que l’adolescence est cette période de renouvellement et de restructuration où on cherche sa voie et sa vocation.

Ce n’est qu’après vingt  ans d’existence que je décide enfin d’exposer et d’assumer mes idées et mes émotions à travers une peinture où les formes me parlent en variant les couleurs, les humeurs et les tonalités. Des courbes mélodieuses nous renvoient tantôt vers le feu, tantôt vers le froid. J’étais dans cet ambivalence qui m’a poursuivi jusqu’au bout.

Dans la quête de l’exclusif, divers chemins ont été explorés, en empruntant  une touche de Van Gogh, Picasso, Miro ou de Kandinsky…
On peut dire que les modèles n’ont pas manqué mais l’appel du « Soi » a sonné !

Je ne peux me permettre de placer ma peinture dans une catégorie ou un style particulier. Peu importe l’école, le courant, l’important pour moi dans l’acte de peindre est de comprendre notre lien avec nous même et avec le monde tout en restant dans l’expression et le partage. Qu’on soit émetteur ou récepteur on a des ondes en commun, une œuvre qui nous regarde et des couleurs/formes qui nous parlent.

Après avoir obtenu le diplôme de licence en psychologie clinique, je me suis dirigée vers l’Ecole Supérieure des Beaux Arts d’Alger pour faire une recherche post-graduée (Magister) en « Art et sciences de l’art ». J’ai mené durant trois années une étude autour de la question de la création et de la symbolisation dans la représentation plastique.

Par la suite, quelques années d’expérience dans l’enseignement de l’éducation artistique (niveau collège) m’ont permis de replonger dans les connaissances techniques basiques et de rediriger quelques peu ma peinture. D’autres motivations, d’autres références, d’autres besoins ont vu le jour… et je souhaite que ma peinture soit constamment en perpétuel changement.

Détails

BEN Majda Il y a 1 produit.

Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.