FRAUD Yannick

Informations

Nouveaux produits

FRAUD Yannick

EN MARCHANT DANS LES RUES…

Pour moi, "voyage" a toujours été synonyme de "métropole" et d'"émotions". Voyageur urbain, j'aime me perdre dans les villes afin d'être réceptif aux émotions qu'elles me suggèrent.

Dans un premier temps, je vais découvrir les endroits obligés, les parcours touristiques classiques. Cette étape franchie, je me laisse happ...

EN MARCHANT DANS LES RUES…

Pour moi, "voyage" a toujours été synonyme de "métropole" et d'"émotions". Voyageur urbain, j'aime me perdre dans les villes afin d'être réceptif aux émotions qu'elles me suggèrent.

Dans un premier temps, je vais découvrir les endroits obligés, les parcours touristiques classiques. Cette étape franchie, je me laisse happer par les villes qui commencent à me parler, à me renvoyer des sentiments que je capte au hasard de mes promenades, lorsque je savoure le fait d'être complètement perdu et sans repère.

A partir de ces instants là, la séduction s'opère : la ville se laisse découvrir et j'arrive, au travers des espaces négligés par les passants, à en avoir une perception personnelle et intime:
- les visages sur les murs me fixent, m'évitent et m'attirent,
- les pans de murs m’apparaissent comme des réminiscences d'oeuvres de Basquiat, Rauschenberg, Rothko, Twombly , Warhol, etc.... que  j'ai pu admirer dans des musées ou des expositions . 
L'art est dans la rue, il suffit juste d'ouvrir l'oeil, d'écouter ses émotions et d'être attentif car tout ceci a une durée de vie limitée.
Le temps fait son travail, il suffit d'une averse, ou d’un coup de pinceau pour que tout disparaisse.
C'est justement ce que j'aime saisir : une trace éphémère, une émotion fugitive, un instant figé à jamais sur papier.

Et pendant des années, à chaque retour de voyage, je partageais avec mes proches les émotions que j'avais pu ressentir au travers de mes clichés.
"Exposer" n'avait jamais été un de mes projets.
Tout ceci est dû au hasard, tout comme les clichés que je prends! Il a juste fallu que quelqu'un vienne chez moi à Paris et tombe en arrêt devant certaines photos accrochées au mur du salon, pour que tout commence!
C'était en 2003, un "vendredi 13"!

Yannick FRAUD

Détails

FRAUD Yannick Il y a 8 produits.

Résultats 1 - 8 sur 8.
Résultats 1 - 8 sur 8.