AOUN Elisabeth

Informations

Nouveaux produits

AOUN Elisabeth

Elisabeth AOUN, Paris, France – Caracas, Venezuela

Singularité du désir, vérité révélée des sensations…
Eli, peint et expose depuis 1972. Elle partage sa vie entre Paris et Caracas.
Diplômée de la « Facultad de Arquitectura y Urbanismo de la Universidad Central de Venezuela » elle travail à la restauration du Patrimoine Architectural de L’ «Institu...

Elisabeth AOUN, Paris, France – Caracas, Venezuela

Singularité du désir, vérité révélée des sensations…
Eli, peint et expose depuis 1972. Elle partage sa vie entre Paris et Caracas.
Diplômée de la « Facultad de Arquitectura y Urbanismo de la Universidad Central de Venezuela » elle travail à la restauration du Patrimoine Architectural de L’ «Instituto Autónomo Biblioteca Nacional de Venezuela ».
En même temps, elle participe aux activités de la « Escuela de Artes Plásticas Cristobal Rojas » se consacrant à la maitrise de la sculpture, de la gravure sur métal et du dessin. Apres plusieurs stages en France, elle revient à Caracas pour intégrer la « Escuela de Artes Gráficas CEGRA », ce qui lui permet de se joindre au « Taller de Artistas Gráficos Asociados TAGA ».
Un nouveau long séjour a Paris de 1998 a 2004 est l’occasion pour elle de parfaire ses connaissances du monde des vitraux et de la fresque, et de leurs applications en Architecture, en intégrant les ateliers du Musée du Louvre.
«La Sagrada Estirpe des Tres Mujeres », « De la Mano de Cupido », « Querencias », « Las Redes De La Creación », « Iluminaciones », « Bosques Personales », « Encuentros », Naturaleza Imaginada »…
Sans oublier « Four Young Venezuelan Draftman » (New York, Londres, Rome) et « Paintings, Bodies, Images and Fantasies » (Londres)…
Autant des titres d’exposition significatifs, personnels, choisies pour comprendre la trajectoire, le tracé de l’œuvre d’Elizabeth González Aoun.
Ses œuvres se trouvent aujourd’hui, au « Museo de Arte Comtemporáneo de Caracas », Galería de Arte Nacional de Caracas », « Museo de Petare de Caracas », ainsi que dans des Institutions, des Fondations et des collections privées en Amérique Latine, aux Etats Unies et en Europe.
« Liberté du désir. Autoportrait. Sensations.
Trois lettres signent la toile.
La signature d’une femme libre »
Série Pétales Ancestraux
Tannö Itöy et Tepuy: une des formations montagneuses les plus anciennes de la planète. Ces deux noms de la langue Pemón, mieux connus comme La Gran Sabana et les Montagnes Sacrées, prennent la forme de deux endroits qui ont éveillé mes sensations et ont donné vie à cette nouvelle série: Pétales Ancestraux. L’étrange flore y prend une forme unique, propice à l’endroit.
Chaque regard porté sur celle-ci nous met en relation avec le mystère de la création même. Cette terre, cet endroit merveilleux m’a transporté au plus profond de mes rêves, et m’a aussi amené à représenter au moyen de ces fleurs la sensualité, suave tristesse qui se dévoile peu à peu…jusqu’à devenir la violence même.

On va de l’apparent, de l’étranger, du dehors, au creux de la matière. C’est l’entrée d’un tunnel qui au fond cache le désir, qui va vers l’authenticité de la femme.

Ces fleurs savent qu’elles vont faner, et semblent pourtant inquiètes de s’ouvrir entièrement et montrer toute leur splendeur avant de mourir, car derrière ces pétales ancestraux se cache peut-être cet ancestral combat entre l’amour et le désir...

Détails

AOUN Elisabeth Il y a 4 produits.

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.