Artistes (T à Z)

Informations

Nouveaux produits

Artistes (T à Z) Il y a 42 produits.

Sous-catégories

  • THOREZ Audrenn

    Bienvenue dans mon univers de sensualité, de couleurs et de féminité.

     

    Venez découvrir mes toiles peintes, mes tableaux de "femmes", souvent rondes, callipyges et savamment dénudées. Elles se lovent dans des tissus aux impressions bigarrées, se dévoilent tour à tour coquines et aguicheuses mais toujours très tendres...

    Hymne à l'hyperféminité, les formes et les courbes sont ici totalement extraverties. 

    La rondeur est évidemment féminine...

    Poétiques et colorées, mes tableaux sur la femme, sur les femmes, s'offrent à vos yeux dans des univers résolument décoratifs, au sein de tissus chamarrés, aux imprimés inventifs. Fonds fouillés et formes généreuses s'entremêlent jusqu'à l'étourdissement.

    L'oeil se pose sur un corps, une fleur et repart tournoyer à l'envi encore et encore, au sein d'une multitude de motifs exubérants et de couleurs fourmillantes...

     

    Sans cesse happée, notre attention retient pour finir l'équilibre final de la toile...TOUT VIT, TOUT SE TIENT: mouvance des couleurs et immobilité du cadre ...

  • TIRADO Damian

    Né en Amérique du sud le 3 janvier 1960 à Caracas (Vénézuéla).  

    Autodidacte, passionné par le dessin et la peinture depuis l’enfance il poursuivra sa formation à l’école des Beaux-Arts « Cristobal de Rojas à Caracas." 
     Il démarre sa carrière d’artiste plasticien en free-lance et travaille comme peintre décorateur, maquilleur dans le milieu du théâtre et de la mode et comme illustrateur auprès de grandes enseignes « L 'OREAL - SCHWARZKOPF »; «REMBRANDT COMESTIQUE » la fédération « INTERCOIFFURE VENEZUELA », il se fera également l’interprète des créations du Couturier Guy MELLIET.

    A 24 ans ; les Académies de Dessin - Mode « Las Mercédès » et « Brivil »  lui proposent un poste de professeur de dessin de mode et il enseignera pendant 12ans à Caracas Le dessin de mode.

    En 1999 il  s’envole pour l’Europe où il séjournera à Varsovie en Pologne,  en Allemagne à Hambourg puis en France.    

    A la recherche d’espace il va découvrir le charme de la Bresse jurassienne où il installera dans son atelier maison pour  investir son temps dans l 'enseignement des arts plastiques et la création . 
    Pour cet artiste éclectique l 'expression de l' art est non définitif, Malléable à l'extrême, il rejette les étiquettes . 
    Il dit n'appartenir à aucune tendance particulière mais s 'exprime au travers d 'un langage plastique libre.   Damian expose en France et à l 'Etranger.

  • TONNON Gérard

    Peintre au parcours insolite, Gérard Tonnon est en osmose avec la nature et son énergie qui
    le guide dans ses œuvres.
     
    Et tout comme aimait à le dire les anciens artistes et Matisse dans sa biographie,
    la peinture c’est un travail de forçat.
     
    Gérard tout comme eux, met toutes ses forces dans sa toile pour sortir l’œuvre de lui-même.
    Avant d’exprimer ses émotions intérieures, il s’imprègne du sujet imaginé, le ressent pleinement,
    et seulement après l’avoir composé totalement, il apporte toute son énergie pour finaliser son œuvre.
     
    « Je ne suis le disciple de personne ». Gérard ne se lasse de répéter cette phrase lorsqu’on compare
    sa peinture au surréalisme à Magritte ou à Dali.
    Et s’il est bien évidemment intéressé par leurs œuvres, il a survolé la peinture
    et l’enseignement académique pour créer ses propres règles uniques afin de placer ses
    sujets sur la toile suivant son propre langage et en utilisant sa propre palette de couleurs.
     
    Plusieurs fois médaillé d’or avec mention au concours international de l’Académie de
    LUTECE à Paris, Gérard Tonnon a exposé notamment à Paris, Bruxelles, Coxyde et a été sélectionné
    parmi tous les surréalistes de Bruxelles-Wallonie pour exposer à l’inauguration de la prestigieuse
    maison Magritte à Châtelet là où René Magritte passa toute son enfance et sa jeunesse.
     
    Médaillé d’or également au grand prix international de Wallonie des Arts Plastiques,
    il a été reconnu en Afrique du Nord pour y donner des formations en sculpture et peinture.
     
    Né à Bioul, résidant à Gerpinnes, Gérard Tonnon est autant artiste qu’artisan.
    C’est une forte personnalité authentique et sincère qui ne se soucie pas des modes et des
    courants mais va au bout de ses rêves en les concrétisant. C’est un artiste inclassable
    comme tente de le définir un journaliste dans un article du mardi 19 octobre 1999.
    Et qui quand à son style dira « Ce n’est pas du surréalisme mais c’est surréaliste ;
    ce n’est pas de l’impressionnisme mais c’est impressionniste ; ce n’est pas non plus
    de l’onirisme mais c’est onirique, peut-être fantasmagorique ?
     
    En fait c’est du TONNON inclassable ! …

  • TURPIN Isabelle

    L'Essentiel de ma démarche
    est tournée vers l'expression de l'Être au Coeur du mouvement de vie.
    Pérégrinations et rencontres à travers le monde, de l'Amérique du Sud à l'Asie, en passant par les États-Unis m'ont permise d'ouvrir mon esprit pour accueillir ces diverses sources d'inspiration qui imprègnent profondément mon travail. 
    Ma peinture est un chant vibrant, une danse joyeuse au coeur du vivant.
    Enracinée dans le respect de la Terre-Mère portant la puissance de guérison des éléments Terre Air Eau Feu comme une "Medicine".
    Mouvement d'où émerge un questionnement, l'unique dans la diversité... 
    Résonance avec notre humanité, profondément ancrée entre Terre & Ciel. Comme un pont pour faire co-exister, Ombre & Lumière, Flux et Reflux, 
    Chao & Silence...
    Comme pour exacerber la vulnérabilité de notre place, l'Homme face à l'Univers.
    Résonance de l'inspiration mêlée à la matière brute d'où surgît la création.
    Simplicité des outils, "J'utilise essentiellement des spatules, mes mains, mes doigts, j'aime toucher la matière".
    Simplicité des matériaux, "Je reçois de la nature qui me donne au gré de mes voyages, terre, sable, écorce, semence, pierre, que je redonne à mon tour en les transformant, en créant dans la matière".
    Simplicité des teintes superposées, pigments au naturel, feuilles d'or...
    Rugosité de la materiae prima offerte à la transformation, sous les auspices de la lumière qui révèle la complexité de la Création.
    Consécration des épousailles entre horizontalité et verticalité, " c'est là, dans le silence, la musique ou le chant sacré que je trouve un espace de recueillement propice à accueillir".
    C'est dans la confrontation de l'ici et maintenant, réalité de notre condition humaine incarnée que je trouve la force qui surgît, le souffle de l'inspiration vers notre nature immanente et transcendante, être des hommes et des femmes debout, aux cœurs aimants.

  • VALLÉE Mathieu

    Mathieu Vallée

    formations:

    2012: Master Art pratiques et poétiques, Université Rennes 2

    2010: Licences Arts Plastiques, Université Rennes 2

    2003: Baccalauréat scientifique

    1993 à 1998: cours de peinture, St Florent le Vieil (Maine et Loire 49)

    2005 à 2007: cours de dessins aux Beaux Arts, Angers (Maine et Loire 49)

    Expériences professionnelles:

    2011-2012: Tuteur première année, Université Rennes 2

    2010 - 2012 : Agent du patrimoine-médiation, Musée des Beaux-Arts de Rennes

  • VANDAMME Maguy

    Je peins depuis l'âge de 14 ans.

    Pour moi, la peinture est un moyen d'expression ainsi que la musique et la poésie.

    Mes oeuvres sont figuratives avec un cocktail de symbolisme, d'ésotérisme et de tendresse.

    Mes thèmes préférés sont la vie, la famille, la maternité et aussi la musique et la danse... et je joue aussi avec les colombines... les chats... et les natures mortes...

    Là ou l'envie me pousse vers un besoin de message... de melancolie... ou de sérenité.

  • VANHOVE-DUBOIS Mireille

    Artiste aquarelliste et céramiste,elle a vécu trente ans en Afrique, et désire, par ses aquarelles, montrer l'envers du décor idyllique de l'Afrique et souligner le courage des femmes africaines face à la maladie et à la pauvreté.

    L’AVIS DE MEMOIRES

    Dans l'idée, Mireille Dubois nous donne deux salutaires témoignages : on ne connaît et ne comprend l'Afrique (comme toute autre culture) qu'en y vivant, en s'en imprégnant, en côtoyant avec empathie les gens qui la peuplent. Et on découvre que ce continent est constitué d'êtres de chair et de sang, de joies et de souffrances : nous devenons soudain capables de respect et coupables d'oubli.
    Il y a le cri de Munch, il y a le cri de l'enfant africain : ils sont identiques, mais le nôtre est celui d'adultes nantis. Il y a ces rites millénaires, qui construisent ce que d'autres veulent détruire ; la "palabre" garde son sens, à 1000 lieues de nos vaines et hautes dissertations. Il y a surtout ces femmes et ces enfants pour qui survivre est un défi quotidien. Et il y a ces mères qui sont belles parce que, comme partout et malgré tout, la maternité les rend infiniment belles

    Le trait sert parfaitement le sens : il est spontané, rapide et fluide à la fois, s'imposant parfois de contenir la fougue du sentiment qui le guide. Avec cette riche et lumineuse couleur de l'Afrique qui a inspiré tant de peintres, il saisit l'instant, le grondement, le sanglot ou le rire.
    La composition se veut serrée, centrée sur le sujet et sans fioritures annexes. Le choix de l'aquarelle est judicieux, avec son fond naturellement immaculé. Certaines oeuvres seraient quasi photographiques si l'artiste ne parvenait pas à y glisser, avec subtilité et sensibilité, l'atmosphère,et plus encore, l'âme..

    Une peinture qui est traces par moments, et qui revient à l'universel, toujours.

  • VASAPOLLI Maude

         Née en Italie en 1966. Maude depuis son enfance a construit son univers et passe son temps libre à dessiner et à peindre et photographier la nature , et les êtres humains qu'elle souhaite aider dans la société .

    Après des études d'art appliqué ( académie des beaux arts de Liège et St.-Luc a Liège), elle se lance dans la photo et apprécie les trophées de la nature . Les arbres sont sources d'énergie pour Maude . Mais une monstrueuse maladie arrêtera durant des années sa passion de photographe et prend du repos en photo et peintures .

    En 2007 grâce à son meilleur ami français Jean Gabel artiste de talent, qu'elle connait depuis des années, elle reprend ses activités artistiques.

    Elle peint au couteau et avec ses mains pour ressentir le touché de ces matières colorées . Elle a réussi a s'intégrer à l'étranger comme au Canada ,Russie ,au lavandou, Aix en Provence, Canne ,St.-Tropez , L'Italie Venise ,Sorrento ,Toscane ,museum Floride(USA) . Elle est sélectionnée à la Biennale de Rome en 2014 , invitée d'honneur en octobre 2013 à Castellammare di Stabia (Naples)

     Présidente d'une association "le reflet de nos différences ", elle désire encourager les amateurs d'arts à s'exprimer dans ses expositions . Maude lance des appels aux artistes chaque année dans des galeries en Belgique et à l'étranger . Elle fait exposer des valides et non - valides qu’ils soient professionels ou amateurs sans  rejet de l'artiste . Maude accepte tout le monde, c'est cela la différence . Aimer l'art sous tout les points de vue sans émettre de jugement . C'est pour cela que le reflet de nos différences existe. 

  • VINTER

    Vinter est un artiste contemporain qui vit et peint à Paris. Il propose une peinture fondamentalement intuitive. « Lorsque je peins, je me libère de mon mental afin de me connecter à mon intuition. L'intuition relie au flux d'énergie qui anime l'univers ». 

    La série de peintures « Turbulences et sérénité » présentées ici exprime le paradoxe entre les turbulences de notre mental (lorsque nos pensées vont et viennent en permanence)  et les rares moments de sérénité au cours desquels nous parvenons à nous libérer de ces pensées très agitées.

    " Mes tableaux sont des indicateurs " d'état mental ". Leur contenu se révèle en fonction de l'état mental dans lequel se trouve la personne qui les observe. Si l'observateur est stressé au moment où il regarde le tableau, il ne verra que des couleurs et des formes qui ne lui font penser à rien de particulier. S'il est au contraire serein, les formes et les couleurs vont progressivement lui faire penser à des choses spécifiques... ". 

  • WARZEE Gilliane

    Née le 19 décembre 1977 en Belgique. Diplômée de l'Institut des Beaux-Arts d'Arlon, Belgique, dont elle suit les cours de peinture de septembre 2006 à juin 2009.

    Gilliane se passionne de manière soudaine pour la peinture à l'âge de 28 ans. Elle débute par l'acrylique, puis se tourne rapidement vers la peinture à l'huile, dont elle apprécie les techniques de travail, particulièrement l'utilisation du couteau dont les effets et le relief permettent d'augmenter la matière de ses oeuvres. Très inspirée par les jeux de couleurs et leur intensité, attirée par la matière et la lumière, la peinture lui ouvre de nouvelles perspectives. Les principaux thèmes abordés sont les visages et leurs expressions, les animaux sauvages.

    Elle réalise actuellement une série de portraits des artistes qui l'ont marquée.

    Gilliane utilise des peintures à base de pigments réfléchissant les ultraviolets. Dans l’obscurité, éclairée d’une lumière ultraviolette, la peinture s’illumine.

    Lauréate du prix d'encouragement, 2012, EVBK-Germany, Groupement Européen des Artistes de l`Eifel et des Ardennes, Prüm (D),

     

  • WILSON Roxana

    Roxana WILSON CRUTIU , Art thérapeute, Paris, France--

    Roxana WILSON CRUTIU, Née à Bucarest en Roumanie , de nationalité canadienne et roumaine, vit et travaille à Paris depuis 20 ans

    Membre de la Maison des Artistes

    Diplômée de l'Ecole AFEDAP de Paris-Buttes Chaumont - arts plastiques et décor peint - PROMOTION 1995

    Diplômée en Faculté de lettres et pédagogie des Universités de Bucarest(Roumanie) , Toronto (Canada) et art-thérapie de PARIS V 
    et de l'Institut Goldsmith de l'Université de Londres en Angleterre

    "Mélange chromatique très nuancé de fable dans une atmosphère de rêverie surprenante "

    "Les traits surréalistes de son dessin chromatique deviennent presque morphologiques - un surréalisme de l'âme , exploration presque anatomique de l'inconscient »

    "Atmosphère onirique " Galerie Art'etMiss

     

  • WOLTER Yo Xarek

    Yo Xarek WOLTER

     

    C'est en Suisse, à Lausanne en 1982, sur les quais d'Ouchy où il exécutait à la craie à même le sol des allégories ésotériques de dimensions respectables que Yo-Xarek Wolter apprend à définir son style à tendance surréaliste.

    Il est passé professionnel en 1997 et expose un peu partout en Suisse (Genève, Zurich, Berne, Bâle, Lausanne, Montreux, Martigny) et dans les pays environnants (l'Allemagne, l'Autriche ainsi que la France) dans des galeries et des grandes manifestations artistiques.

    Yo Xarek WOLTER est un artiste très actif sur la Riviera vaudoise et au-delà. Son engagement au sein de l'Association Romande pour la Valorisation des Arts (ARVA) dont il est l'un des fondateur et l'actuel président en est une preuve concrète. Il est également membre de l'Académie Européenne des Arts (AEA) et de l'Académie parisienne Arts-Sciences-Lettres, ainsi que l'Académie Internationale de Lutèce.

    L'année 2003 verra peu à peu le surréalisme faire place à l'abstraction et ce sera son amitié avec le peintre suisse Ernst FUCHS qui lui fera franchir le pas. Sur les conseils de ce dernier il n'hésite pas à prendre des risques et ose enfin montrer au public une autre des nombreuses facettes de son art.

    Les œuvres présentées sont un mélange de différentes matières auxquelles il intègre des CD, entiers ou cassés disposés de telle manière qu'avec un éclairage adéquat l'effet en est saisissant. Le CD-Art était né. La même année il expose pour la première fois à Paris, à la Galerie ART & MISS.

    Actuellement les compositions abstraites ont sa préférence, toutefois Yo revient volontiers au style surréaliste lors de manifestations artistiques où il s'agit de prouver son talent devant un public l'espace d'une journée. Il n'hésite pas à marier les deux techniques, huile, acrylique et CD-Art, découvrant sans cesse de nouvelles possibilités.

  • YI Kyoung-hwa

    " Immergée dans la contemplation et l'interrogation du mystère de la Nature, Kyoung Hwa YI en relate les arcanes et les sourires" 

     

    Ma pratique artistique est une partie de représentation d'un désir de s'unir. D'abord mes oeuvres conduisent les gens dans des relations, et en suggérant un sujet commun, ils nous invitent à des rencontres et une compréhension profonde. Dans cette relation, j'espère que ceux qui sont dans cette union avancent dans un monde plus profond, tout en ressentant le goût et le plaisir de l'union par mon travail.

     

    J'aime utiliser les traces de phénomènes et de processus naturels, comme l'imprégnation, l'empreinte, le filtrage. Je n'applique que peu de pinceau directement sur mes toiles ou juste pour suivre et prolonger ce travail naturel des éléments, eau air et feu. Je me sens plus proche ainsi de ce qui m'attire dans ou "derrière" la nature.

    Je peux parfois me sentir comme inspirée ou même conduite par cela, par cet élan d'où viennent les êtres.

    Kyoung-hwa Yi

  • YILIDRIM Mehmet

    Mehmet Yildirim est né en 1991 à Antalya en Turquie. Il étudie à l’université d’Anatolie, dont il sort diplômé en 2014. Il vit et travaille à Eskisehir en Turquie.

    L’artiste évolue dans un univers à mi-chemin entre abstraction et figuration, des détails végétaux habitant le plus souvent ses compositions colorées. L’artiste expose régulièrement en Turquie et récement au Carousel du Louvres  ainsi qu'à la Galerie Art'et Miss à Paris.

par page
Résultats 1 - 12 sur 42.
Résultats 1 - 12 sur 42.